Tonneins a la chance d'avoir dans son territoire communal de gros morceaux de campagne, des collines surplombant Unet et Ayet jusqu'à la plaine de Ferron, en passant par une plaine inondable et donc (à quelque chose malheur est bon !) préservée des dangers de l'urbanisation. Et entre les deux, le beau site des quais.

carte_tonneins

En vert vif, une proposition de parcours cyclable. Depuis Ayet et Unet jusqu'au pont de Garonne, les voies existent déjà. Donc ça ne coûterait pas cher. Il suffirait de sécuriser l'entrée à Tonneins près du camping, de rendre les quais cyclables là où ils sont assez larges (à débattre : la coexistence des vélos et des promeneurs sur les quais n'est pas évidente), de créer un contre-sens cyclable cours de l'Yser et de la Marne, pour laisser le choix au cycliste de passer sur les quais ou au-dessus. C'est du pont de Garonne jusqu'à Ferron qu'il faudrait créer de toutes pièces une voie cyclable (en pointillé sur la carte).

Les retraités, qui peuvent, si on fait bien les choses, repeupler le vieux Tonneins, auront plaisir à se promener à vélo  sur des itinéraires sécurisés et sans grande distance depuis leur lieu d'habitation. Et les "non retraités" aussi !

Mais les voies de circulation douce doivent servir aussi au transport quotidien, pour aller à l'école ou au collège, pour aller faire ses courses, pour rendre visite à ses amis...
Il est anormal que quelqu'un d'Unet ou d'Ayet doivre prendre sa voiture pour tout cela, sachant qu'à vélo, il est à 20 mn du centre ville, et sans grand effort, puisque le terrain est plat.
Autre exemple : quelqu'un qui habite Saint-Pierre peut avoir une course à faire au Centre commercial Leclerc, ou vouloir jouer au tennis à Ferron. Là encore, c'est à 20 mn à vélo, à condition qu'on fasse le nécessaire.

tonens_casteth_de_ferron

En arrivant derrière Ferron par la rive de Garonne, depuis le pont. Ici la voie cyclable pourrait suivre la levée de terre qui longe un canalet qui transporte pour l'instant des eaux usées vers Garonne.