Depuis des années, c'était un des points les plus sales du vieux Tonneins. Un repoussoir, quoi...

Le service de ramassage des ordures demandait aux habitants de la rue Traversière d'amener leurs sacs poubelles au coin que fait leur rue avec la rue de la Serrurerie. D'où des amas incroyables de sacs plastiques, bien sûr éventrés par les chats.

Léger progrès vers 2008 : des bacs destinés à contenir les sacs sont installés.

serrurerie2008

Mais le résultat n'était pas si probant que ça... Dépôt sauvage d'encombrants, par dessus le marché !

 

4 ans plus tard, en cette fin d'avril 2012, surprise : les bacs à sacs poubelle sont remplacés par des bacs à fleurs !

dcp_3056

Il semble que le service de ramassage consent désormais à rentrer dans la rue Traversière (il ne le faisait pas parce que la rue était trop étroite pour les camions utilisés).

Ne crions pas victoire trop vite : deux jours après cette photo, il y avait un amas de sacs poubelles ("à l'ancienne", certains éventrés comme il se doit), devant les bacs à fleur ! Et qui sait si le dépôt d'encombrants ne va pas continuer ?

Les choses bougent dans le bon sens, mais à la vitesse d'un glacier*.

Il aura fallu environ 10 ans pour résoudre (touchons du bois !) le problème d'un dépotoir en pleine ville.

Pendant ce temps, combien d'acquéreurs éventuels de maison ont-ils été découragés ? Combien de visiteurs sont partis du vieux Tonneins avec cette image ?

Evidemment; dans un cas semblable, les responsabilités sont partagées, entre un service de ramassage (de la Communauté Val-de-Garonne) qui n'avait pas les véhicules adaptés à des rues étroites, et peut-être aussi une façon de travailler trop rigide, la ville de Tonneins qui n'a sans doute pas pris le problème assez à coeur, et des habitants qui font n'importe quoi...

 

*Le vieux Tonneins va changer progressivement pour le mieux. L'opération de réhabilitation est lancée. Toujours à la vitesse d'un glacier !