Quand on parle d'aménagement des quais, la question de l'éclairage est souvent abordée.

Mais qu'entend-on par éclairage ?

Dans un premier temps, j'avais cru que c'était pour faciliter la promenade nocturne, et aussi, peut-être, surveiller davantage...
Et je me disais que ce n'était pas prioritaire : si on arrive à animer les quais le jour, à en faire un lieu de promenade et de rencontre, c'est déjà bien ! Commençons par le commencement !

Mais je comprends maintenant que l'idée d'éclairer les quais, c'est plutôt de les mettre en spectacle, comme on le fait d'une cathédrale, par exemple.
Ainsi, les automobilistes passant sur le pont de Tonneins seraient "bluffés" par les quais "by night" éclairés "a giorno" !

tonens_garona_11_imageta

Ici, c'est une scène d'éclairage par soleil couchant. Naturel et économique...

On pourrait aussi photographier cette scène nocturne et diffuser cette image là de Tonneins.  A notre époque, les images, ça compte tellement...

Maintenant, comme pour tout projet, "faut voir le prix"... Parce qu'il y a d'autres choses à faire, peut-être encore plus importantes, sur les quais : par exemple revoir l'évacuation des eaux usées (odeurs, esthétique, pollution...).

Et puis moi, j'aime me promener sur les quais, mais je préfère encore les vues surplombantes : les corniches, les terrasses, les escaliers, les belvédères, d'où on voit la jolie plaine de Garonne, préservée du mitage urbain, car inondable...
Alors, là aussi, il y a des choses à faire, des accès et des parcours à créer. Sans doute plus cher que l'éclairage ! mais  plus  fort !