Dans un message précédent, je me suis interrogé sur "l'absence du vieux Tonneins dans le 1er tract Moga"...

Ce 1er tract parlait des vieux, des jeunes, de l'emploi, sans mentionner la réhabilitation du vieux Tonneins comme chantier transversal en interaction avec ces trois premiers thèmes.

Or :

  • Les "vieux" (et les retraités en général) sont intéressés par un espace de vie convivial, propre à la flânerie, de proximité et non dédié à l'automobile, comme peut le devenir le vieux Tonneins sur Garonne.
  • Les jeunes doivent être associés aux chantiers de restauration, et à l'animation du site ; et encadrés pour ne pas gâcher la vie du site par des incivilités (bruit, tags, jets de canettes de bière et emballages de "fast food", conduite incontrôlée de véhicules...).
  • La modification du cadre de vie et de l'image de la ville, l'afflux de nouveaux résidents, les travaux de réhabilitation, sont positifs pour l'activité économique de la ville.

tonens_garona_tags_arranjat

Il faut être juste, le 2e tract Moga consacre une demi-page à "Se réapproprier Garonne : un atout majeur pour le développement touristique de notre ville".

On notera au passage le "se réapproprier Garonne", un clin d'oeil sympathique à la langue locale qui ne met pas d'article à "Garonne" ("quand Garonne monte...").

Donc, la prise de conscience est présente. Reste à préciser les moyens.