Lu sur www.aqui.fr :

"Par ces contrats, la Région s'engage, sur un axe ferroviaire donné à définir le développement de l'offre sur la desserte, mettre en place le matériel roulant adapté, définir la vocation de chaque gare ainsi qu'investir dans la modernisation, l'accessibilité et l'aménagement des pôles intermodaux.
De leur côté les communes, intercommunalités et départements, s'engagent quant à eux, à la fois en matière de transport et en matière d'urbanisme. Ils auront par exemple en matière d'urbanisme, la responsabilité de définir des projets urbains, des opérations d'habitation ou d'activités dans les quartiers des gares." [Dernière phrase mise en gras par moi-même]

Dans les premiers contrats d'axe ferroviaire pour 2011, on trouve "l'axe Agen - Villeneuve-sur-Lot, en lien avec la réouverture de la ligne Penne d'Agennais". [Agenais ne prend qu'un "n"]

La Manu, dont on ne sait que faire, et si près de la gare, pourrait pourtant s'inscrire dans une "opération d'habitation ou d'activités dans les quartiers des gares" dans un de ces contrats d'axe ferroviaire.

Soyons précis : dans ces contrats, la Région ne finance que le ferroviaire, si "communes, intercommunalités et départements" s'engagent sur l'urbanisme...
Aux dernières nouvelles de 2010, les caisses de Tonneins sont vides, le département du Lot-et-Garonne est mal en point financièrement comme tous les départements.
Reste VGA (Val de Garonne Agglo) qu'on nous a présenté comme une bouée de sauvetage... A VGA, donc, de conduire un projet Manu-Gare à Tonneins !