DCP_2157

Ce jour, le seul producteur de lait de Tonneins donnait son lait au marché pour sensibiliser la population aux prix du lait payés aux producteurs, trop bas pour permettre une production de type familial.

Jusqu'où va-t-on aller dans la délocalisation des productions alimentaires ?
Il y a des circuits courts à reconstruire !

A Tonneins, on a la chance d'avoir, par le marché, un circuit court pour les fruits, légumes, et autres produits fermiers. Profitons-en ! Eduquons nos jeunes pour qu'ils y achètent...

Un jour peut-être, on aura, pour le lait aussi, un circuit court. Ce qu'on avait il y a 50 ans, non ? L'histoire connait les retours de balancier.