Hélas, les piles de mon appareil étaient déchargées...

Sinon, vous auriez ici une photo de panneau zone de rencontre.

La première que j'ai vu. Un cas d'utilisation un peu particulier : il s'agit de gérer l'intersection d'un parcours cyclable et piéton avec l'avenue qui monte vers Pujols. Les voitures doivent donc ralentir à moins de 20 km/h mais ne sont pas obligées de s'arrêter, sauf s'il arrive un cycliste ou un piéton, puisque ces derniers ont la priorité. Finalement, ça ressemble un peu à un passage protégé. 

Moi, je vois en zone de rencontre toute une rue ou tout un quartier. J'espère que Tonneins en donnera un jour l'exemple.

Un point commun entre Tonneins et Villeneuve : les bus vides ; mais à Villeneuve, c'est des grands bus !

Y aura-t-il un jour aussi des trains vides si, comme on en parle, le chemin de fer de Villeneuve à Penne est rétabli ?

A ce sujet, un villeneuvois interrogé par "Sud-Ouest" se demandait pourquoi on ne pensait pas aussi rouvrir Villeneuve-Tonneins... Ciel, le tunnel ! (de Moncaubet)

Moi, je suis pour les transports en commun, mais à condition que les investissements soient amortis par une bonne fréquentation. Or, en zone peu urbanisée, et vu le taux actuel de possession de voiture, c'est rare que cette condition soit satisfaite.

L'idée commence d'ailleurs à se répandre qu'il faut désormais autoriser les constructions de logement en priorité dans les zones desservies par les transports en commun, par exemple près des gares de train régional.

Sinon, il vaut mieux favoriser le vélo, qui est très compétitif pour les parcours inférieurs à 5 km (mais il y aussi le vélo à assistance électrique), et ne coûte pas cher : juste faire des bandes cyclables sur les routes où la sécurité des cyclistes l'exige, et réhabiliter par ci par là un tunnel (Moncaubet !), un pont ou un chemin...

Sinon, à Villeneuve, j'ai vu un centre vivant : beaucoup de jeunes (c'était un samedi après-midi), mais pas seulement.

Un vrai centre commercial, avec de jolies cornières et le charme des vieilles pierres, comme les centres commerciaux "fabriqués" ne savent pas faire !

Mais la rive gauche du Lot a périclité. Pas mal de commerces fermés. Entre les deux, belle traversée du Lot.

Continuons la comparaison avec Tonneins :
Il semblerait qu'à Villeneuve, à part Gifi, c'est un peu le désert (sur le plan de l'activité économique du secteur privé).
A côté, le tissu industriel de Tonneins (Fauillet compris, bien sûr !) est impressionnant.

A bientôt pour d'autres comparaisons de villes.
Vous pouvez déjà consulter Tonneins et Orthez. Soit dit en passant, Orthez a son "Espace culturel Leclerc" en centre ville !

Si quelqu'un veut bien comparer Tonneins à Castelsarrasin, Langon, et même Saint-Gaudens, qui sont des villes de taille comparable (alors que Villeneuve fait nettement plus du double)...