Le développement de la construction en ossature et panneaux de bois de pin des Landes, après résolution de problèmes techniques* qui rendaient jusqu'à il y a peu ce matériau inutilisable pour la construction, est un débouché potentiellement majeur pour la forêt landaise.

Toute une filière industrielle et artisanale peut en résulter
, qui révolutionnera l'économie des landes de Gascogne, et de leur pourtour.

Or,
Tonneins est bien placée :

  • Il y a déjà des entreprises qui sont sur le créneau de  l'ossature bois (mais elles n'utilisaient pas forcément le pin des landes jusqu'à présent).
  • Le massif landais est tout proche.
  • Les voies de transports existent pour exporter les matériaux de construction préfabriqués (ne négligeons pas les emplacements industriels avec accès ferroviaire ; ils existent à Tonneins !). Mais il faudrait sans doute renforcer la route qui vient du massif landais et passe par le pont de Tonneins...

A Marmande, "Gascogne Wood Products" fabrique déjà des "murs bois de Gascogne" ("la première offre industrielle de murs à ossature bois en pin maritime").

*Les traitements du bois qui rendent maintenant le pin des Landes utilisable dans la construction :

  • Le traitement par autoclave vise à rendre le bois résistant aux insectes et aux champignons en injectant dans les pores du bois un produit antispetique à base de cuivre et de sels boriques.
  • Le traitement par rétification, plus coûteux, est aussi le plus écologique. Le bois est porté à haute température pour devenir imputrescible et stable.

 Voir www.mediaforest.net .