[Ci-dessous une contribution (en fait une "lettre ouverte" aux élus) de Polo. Il l'avait envoyée comme commentaire, j'en fais un message dans la catégorie "Déchets" qui existait déjà.
J'en ai profité pour enrichir la mise en page (en mettant des passages en gras, par exemple), ce qui est hélas impossible pour un texte posté en tant que commentaire.
J'ai inséré quelques "notes de Tederic" ; avec ton accord, Polo, je peux, par la suite, modifier le texte en conséquence.      
Tederic]

MON ARTICLE A SUD OUEST

A Mmes et Mrs les élu(e)s du conseil général du Lot-et-Garonne

J’ai lu différents articles sur le traitement des ordures ménagères  et récupérations sur le Lot-et-Garonne.

D’ailleurs SUD OUEST dans ses pages y propose des commentaires  venus de tous et surtout de l’usager contribuable, le mien na pas paru, alors je le diffuse ici avec quelques mots modifiés.

Nos élu(e)s du 47 se creusent la tête pour  installer un dépôt d‘ordures ; chez  qui ???? nul ne le sait.
Et surtout personne n‘en veut.

Ma petite idée, je vous la livre ici ; je ne dis pas que c‘est la solution, mais elle aura déjà l’avantage d‘être lue et ne peut pas être pire que les autres  programmées ou non.

Il existe depuis des années le dépôt de NICOLE qui doit être encore exploité 8 a 10 ans, puisque des casiers complémentaires ont été emménagés. 

Juste derrière, au lieu dit LASCOMBE, pourquoi ne pas y construire une unité d‘incinération au plasma ?

Le site de LASBORDE [tu veux dire LASCOMBE, Polo ? - note de Tederic] est pour une grande partie sous dominance d‘un vent d‘ouest  et comme étant très boisé  avec une route presque privée, donc a l’abri du regard, cela est un site à privilégier.
  (Comme à BEGLES en Gironde, commune dont le maire est Mr MAMERE, écologiste connu et député Européen [juste une correction : il est député au parlement français, et pas européen - note de Tederic] qui lui même crie haut et fort pour l’environnement)

Je disais donc : construire un incinérateur. Il y a  la possibilité de refroidissement avec les eaux du Lot, et, pour éviter l’inconvénient de réchauffement des eaux, faire le rejet en Garonne au niveau de l’embouchure du Canalet, qui lui doit servir à la navigation.
L’apport de ces deux eaux réunies éviteraient les eaux trop chaudes pour la flore et la faune aquatiques.

Dans un premier temps il faut renforcer l’unité  de triage,  puis lorsque l’incinérateur tournera,  profiter de sa capacité de brûlage pour évacuer les premiers casiers occupés et les refaire avec les nouvelles réglementations sanitaires inodorantes  préconisées par l’écologie, et enfin à terme, puisque les déchets du département seront amoindris, nous pourrions y emmener une partie du Périgord.

Je sais pour l’avoir lu que le Maire de NICOLE est pour la fermeture à cause des odeurs, mais après quelques travaux bien étudiés, cela restera très correct, sachant que la commune profiterait des emplois induits  et de la manne financière que lui apportera le site ; cela lui permettrait de faire un site touristique sur le Canalet, lui autorisant même la construction d’une infrastructure nautique pour la raison suivante :
Proximité du confluent LOT et GARONNE, et accès rapproché de l’embouchure du Canal du midi.

Donc balade sur l’eau à confirmer puisque déjà ne pas oublier tout l’argent que le conseil a mis sur le projet du Lot-et-Garonne navigable, mais attention cher(s) et chere(s) élu(e)s à ne pas confondre EUROS ET FRANCS, car depuis quelques temps vous semblez oublier que l'euro vaut 5f65 [Plus que ça  : 6F55 ! je m'en rappelle bien... - note de Tederic]

SALUTATIONS A TOUS ET TOUTES